Certaines paires du passé son devenues mythiques. Quand on évoque Adidas, nous pensons naturellement à la Stan Smith ou encore la Superstar, et pourtant la Gazelle est aussi un best-seller pour la marque aux trois bandes. Avec sa tige en cuir suède et ses colorways très nombreux, la Gazelle a été portée par des sportifs, rockeurs ou encore rappeurs depuis son lancement, en 1968.

Une chaussure athlétique

Quand Adidas dévoile la Gazelle en 1968, la marque occupe une position idéale dans l'univers sportif. En effet, de nombreux athlètes équipés par Adidas remportent des compétitions internationales et réalisent des performances inédites aux Jeux-Olympiques.

Quelques temps seulement après avoir lancé sur le marché la Stan Smith en 1960 (qui à l'époque portait le nom de son créateur, Robert Haillet), Adidas cherche à se diversifier en touchant d'autres sports que le football et l'athlétisme.
La Gazelle se positionnera comme l'une des premières paires de basket multiports dans l'histoire.

Le modèle original baptisé "Gazelle Blau" dispose d'un semelle en gomme fabriquée à partir d’un caoutchouc permettant d’intégrer des microcellules d’air, capables de créer un excellent amorti pour les sportifs.
Le second modèle, nommé "Gazelle Rot" est quant à lui conçu pour les sports d'extérieur, la semelle est plus rigide et permet de s'adapter à d'autres types de surfaces, garantissant aux coureurs une excellente stabilité.

Une « antilope petite et mince, aussi rapide que gracieuse »

La Gazette fut rapidement une paire appréciée par les sportifs pour sa simplicité et son confort. Elle sera néanmoins retirée de la vente en 1972 suite à une polémique aux JO de Munich.
En effet, la marque aux trois bandes a incité le nageur Mark Spitz a retirer sa paire lors de sa montée sur le podium. Celui-ci tiendra ses Gazelle en main avant et après l’hymne national américain...un acte très mal vu et interdit à l'époque, puisque le placement de produit n'était pas autorisé.

Suite à cet évènement, il faudra attendre 1980 pour voir à nouveau la Gazelle en rayon. Adidas profitera de se re-lancement pour dévoiler un modèle premium, doté d'une semelle transparente et incrusté du célèbre trèfle de la marque.

Comme pour chaque modèle best-seller, Adidas comprend rapidement qu'il faut décliner la paire en d'autres colorways. À l'époque, quand une marque sortait une paire en daim, on l'appelait la "Gazelle du pauvre"...c'est dire à quel point le modèle était populaire.

Du sport au rap

En 1991, la Gazelle touche un nouveau public. Dans le boutique X-Large fondée par Eli Bonerz et Adam Silverman, le rapper Mike D, fondateur des Beastie Boys tombe sur une paire de Gazelle. Il en tombe amoureux et la porte à ses concerts. Plus tard, elle sera portée par Jamiroquai, Michael Jackson ou encore Kate Moss...

La Gazelle devient ainsi une paire lifestyle.